La spasmophilie est très répandue mais de quoi s'agit-il, qu'en sait la médecine, comment faut-il la traiter ?

Lorsqu'une personne développe une crise de spasmophilie, l'ensemble des muscles de son corps se contracte. Dans le même temps, elle est en hyperventilation, son coeur s'emballe, son souffle se fait plus court et la personne est souvent pris e de panique. Elle angoisse très fort. Une crise de spasmophile est toujours très spectaculaire mais n'est pas dangereuse.

Actuellement, la médecine n'a pas encore élucidé l'origine de cette maladie mais il a toujours été constaté qu'une crise de spasmophilie ou crise de tétanie est toujours liée à un facteur anxiogène. La spasmophilie est souvent le plus liée aux jeunes femmes. Cette crise peut arriver souvent dès l'enfance.

Spasmophilie

Les symptômes liés à la spasmophilie et les solutions pour la combattre

Lorsqu'une personne souffre de crises de spasmophilie, elle ressent plusieurs symptômes. Tout d'abord, elle a du mal à régler sa respiration et pense souvent s'étouffer. Les battements du coeur s'accélèrent et arrivent alors des crampes, une transpiration excessive, une sensation de paralysie de certains muscles, des troubles de la digestion, parfois des troubles visuels, des acouphènes ou bourdonnements dans les oreilles, une fatigue anormale et la sensation de mort imminente. D'une personne à l'autre, ces symptômes varient mais dans tous les cas, les personnes décrivent toujours plusieurs de ces symptômes et les vivent comme très invalidants.

Lorsqu'une personne est sujette à ces crises de spasmophilie et qu'elle est en hyperventilation, les personnes l'entourant doivent la faire respirer dans un sac. Comme l'air qu'elle rejette est composé de dioxyde de carbone, lorsqu'il est re-respiré, il permet alors d'atténuer fortement l'hyperventilation. Afin d'éviter les crises de spasmophile, il est conseillé de pratiquer un sport régulier et au grand air de préférence.

L'alimentation doit être riche en sucres lents comme des pâtes, riz et pain complet ainsi que des protéines avec de la viande ou du poisson. Il est aussi nécessaire de manger régulièrement des aliments contenant du magnésium comme les haricots blancs ainsi que les fruits secs.

Une fois que ces conseils sont bien suivis, les crises de spasmophilies peuvent s'atténuer mais il est aussi recommandé de se faire suivre par un psychothérapeute qui jugera s'il faut un traitement à base d'anxiolytiques. L'homéopathie et l'oligothérapie donnent aussi d'excellents résultats.